Le registre européen des sociétés enfin disponible

- International

Le registre européen des sociétés enfin disponible

L'Union Européenne a ouvert sa plate-forme de connexion des registres des sociétés. Il est donc désormais possible de chercher des informations sur n'importe quelle société enregistrée en Europe. Le système ne couvre pas encore les entreprises inscrites aux différents regsitres des transporteurs.

Depuis le 8 juin 2017, les registres du commerce et des sociétés de presque tous les pays de l’Union Européenne sont interconnectés. Sur les 28 pays membres de l'Union Européenne, 7 pays ne figurent pas encore dans la liste : Autriche, Portugal, Estonie, République Tchèque, Irlande, Roumanie et Bulgarie. Hors UE, la Norvège s'est connectée au système. Mais pas la Suisse.

Il est donc désormais possible d’effectuer toute recherche d’informations sur des sociétés enregistrées, à partir d’une plate-forme unique appelée « B.R.I.S. ».

Cette interconnexion est la conséquence concrète de la directive 2012/17/UE, qui a posé les fondements juridiques de ce système inédit d'interconnexion de tous les registres de commerce nationaux accessible par le biais d'une plateforme unique. La Chancellerie, pour ce projet, a choisi comme opérateur, pour le compte de la France, le G.I.E. Infogreffe.

Pour vérifier si une entreprise est inscrite, il faut se connecter au portail « e-justice européen » (rubrique « Trouver une entreprise »). Le lien direct est le suivant : https://e-justice.europa.eu/content_find_a_company-489-fr.do
La recherche peut être faite à partir de la dénomination sociale ou du numéro d’immatriculation de l’entreprise. Une fois l'entreprise trouvée, la plate-forme donne quelques informations sommaires sur la société. Ensuite, par l'intermédiaire d'un panier, toute personne qui se connecte peut acquérir des documents complémentaires : statuts, comptes annuels, actes divers.

Il reste maintenant à attendre le système d'interconnexion des registres des transporteurs qui est en cours de finalisation.

À lire également:

L'Assemblée se penche sur le paquet mobilité

- International

Fin mai, la Commission Européenne a présenté un projet de réforme des conditions d'exercice du transport routier en Europe, dit "paquet mobilité". Avec notamment à la clé une réforme sur la cabotage. L'Assemblée Nationale a décidé de se saisir du dossier et de mandater le député Damien Pichereau.

Le transport roumain : 40 % moins cher qu’en France

- International

Le Comité National Routier vient de publier une monographie du transport routier roumain. Sans surprises : derrière la dynamique du pavillon roumain se cachent d’indéniables avantages compétitifs liées à la forte productivité du travail.